Les rendez-vous sportif de 2015

Qui dit début d’année dit calendrier. Voici pour vous, une liste d’événements sportifs qui marqueront sûrement les esprits en cette nouvelle année. 

Ligue 1 : Et si c’était Lyon ?

fekir et lacazette

Nouveau dauphin de Marseille au soir de la dernière journée des matches allers et d’une probante victoire sur la pelouse de Bordeaux (5-0), Lyon est l’invité surprise de la course au titre en Ligue 1. Une situation difficile à imaginer lorsqu’on se souvient du début de saison catastrophique marquée par une élimination en Europa Ligue assortie à une 17e place en Ligue 1 fin août.

A cette époque, la nouvelle préparation physique des Lyonnais avait été vivement critiquée par Maxime Gonalons. Pourtant les hommes de Fournier ont retrouvé les sommets et se présentent dans une position favorable pour décrocher le podium et pourquoi pas le titre.

Ils pourront de nouveau compter sur Alexandre Lacazette, qui marche sur l’eau avec déjà 17 buts inscrits et Nabil Fékir, la révélation de la première partie de saison 2014/2015. L’éternel retour de Gourcuff et ceux de Grenier et Fofana sont encore susceptibles d’améliorer un secteur de jeu déjà très performant.

Pour espérer créer la surprise il faudra continuer à développer la même qualité de jeu et compenser les absences de Bédimo, Koné, Njie et Yattara partis à la CAN. La confiance est présente et Hubert Fournier l’affirme : « Le titre n’est pas tabou ».

Ligue des champions : Les batailles de Londres

Chelsea PSG

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions a offert des adversaires compliqués aux clubs français encore en compétition. Le PSG affrontera Chelsea dans un remake des quarts de finale de la saison dernière. Un match qui sent la poudre entre les provocations de Mourinho en conférence de presse avant le tirage au sort et l’esprit de revanche qui animera les Parisiens après leur élimination dans les derniers instants contre les Blues en avril dernier. La tâche s’annonce ardue pour les hommes de Laurent Blanc qui se déplaceront à Stamford Bridge pour le match retour.

De son côté, Monaco malgré sa première place en poule ne part pas favori. Les joueurs de Leonardo Jardim seront opposés à Arsenal. Ce duel ressemble à un clin d’œil de l’histoire pour Arsène Wenger. Le technicien des Gunners a été champion avec le club du Rocher en 1988. Outre l’émotion, cette affiche promet une belle opposition de style entre l’équipe de la Principauté défensive (meilleur défense de la C1) et adepte du jeu de contre et des Londoniens qui aiment développer du jeu et avoir la possession du ballon. Rendez vous fin février pour savoir qui de la Ligue 1 ou de la Premier League sortira vainqueur de ce combat des chefs.

Coupe du monde de handball : La France sur le toit du monde ?

France's players pose with the trophy during the victory ceremony after winning gold in their men's Handball European Championship final match against Denmark in Herning

Championne olympique et championne d’Europe en titre, la France n’a plus qu’à remporter le championnat du monde, qui se déroulera au Qatar du 15 janvier au 1er février, pour être détentrice de tous les titres majeurs en handball. Eliminée de cette compétition en quart de finale par la Croatie lors de l’édition 2013, l’équipe de France aura un esprit revanchard. Pour s’imposer les Bleus pourront de nouveau compter sur l’un des meilleurs joueurs du monde Nikola Karabatic qui pourrait bien franchir la barre des 1000 buts sous le maillot national. L’autre star, Thierry Omeyer sera le dernier rempart d’une équipe réputée pour sa solidité défensive. Seule ombre au tableau, le forfait, pour une blessure aux adducteurs, de l’ailier Luc Abalo.

En cas de victoire, la France pourrait rentrer un peu plus dans l’histoire du handball. Actuellement à égalité avec la Suède et la Roumanie, les tricolores pourraient être les seuls à compter cinq étoiles sur leur maillot. Pour y arriver, la France devra se sortir d’un groupe à sa portée où seul la Suède et l’Islande semblent être capable de lui poser des problèmes.

Tournoi des VI Nations : Répétition générale pour l’Angleterre

Rugby angleterre

Le tournoi des VI Nations qui débute en février aura tout d’une répétition générale pour les Anglais, sept mois avant l’organisation de leur Coupe du monde. C’est en toute logique que le XV de la Rose fait figure de grand favori de la compétition. Les joueurs auront à cœur de faire leurs preuves pour faire parti du groupe présent à la Coupe du monde. Sans Johnny Wilkinson à la retraite, le demi d’ouverture de 23 ans Owen Farrell semble le mieux placé pour prétendre à une place de titulaire. La nouvelle génération pourrait aussi compter sur George Ford. Le joueur, présenté comme un surdoué, sera à surveiller pour les équipes adverses. Même si la Coupe du monde reste l’objectif majeur du XV de la Rose, l’Angleterre qui reste sur des tests matches encourageants contre la Nouvelle-Zélande ne laissera pas tomber le tournoi des VI Nations 2015. Si elle l’emporte, l’Angleterre pourrait rejoindre le Pays de Galles en nombre de victoires ( 37) et renouer avec un succès qui lui échappe depuis 2011.

Tennis : Djokovic prêt à tout remporter ?

Novak Djokovic

La lutte s’annonce une nouvelle fois intense en 2015, pour les tournois de tennis du Grand Chelem. Quasiment intouchable depuis onze ans le Big Four de la discipline, Roger Federer, Novak Djokovic, Rafael Nadal et Andy Murray a connu une baisse de régime en 2014 en laissant filer deux tournois majeurs la saison dernière. L’Open d’Australie à Stanislas Wawrinka et l’US Open à Marin Cilic. C’est une chose rare lorsque l’on sait que le « Big Four » a remporté 39 des 44 derniers Grands Chelems. Cependant, s’il faut trouver un favori capable de remporter les plus gros tournois en 2015, le nom de Novak Djokovic se détache. Premièrement, le Serbe est celui qui paraît être le plus en forme. Roger Federer est vieillissant et semble se focaliser sur la quête d’un 18e titre du Grand Chelem. Rafael Nadal souffre régulièrement de pépins physiques, il paraît difficile pour lui d’être au top sur une saison entière. Enfin Andy Murray est l’inconnu de ce quatuor. Amélie Mauresmo, qui l’entraîne pourrait lui apporter un second souffle après un passage plus difficile.

C’est désormais à Novak Djokovic de jouer en tirant profit de sa polyvalence et de son jeu de contre efficace pour réaliser le Grand Chelem.

Tour de France : Un parcours taillé pour les Français.

Tour de fRance

Le Tour de France 2014 a marqué un tournant pour le cyclisme français. Les performances de Jean Christophe Péraud (2e), Thibaut Pinot (3e), Romain Bardet (6e) et, à un degré moindre, Pierre Rolland (11e) ont réveillé les ambitions françaises. Une confiance qui n’a fait que s’accentuer lors de la découverte du parcours de 2015 en octobre dernier. Christian Prudhomme a en effet laissé place au grimpeur avec pas moins de cinq arrivées au sommet dont celle à l’Alpe d’Huez la veille de Paris. Un parcours qui n’a pas fait que des heureux comme Christopher Froome qui réfléchit à sa future participation en raison du peu de kilomètre (14 en tout) en contre la montre individuel, son point fort. Même s’il semble favorable aux jeunes français, qui sont plus à l’aise dès que la route s’élève, rien n’est gagné pour les tricolores. La lutte s’annonce intense avec Quintana (absent l’année dernière), Contador (qui avait abandonné sur chute lors de la précédente édition), Nibali (le vainqueur sortant qui avait surclassé tous ses concurrents) et peut être Froome. Outre la concurrence, il faudra que les Français n’oublient pas que si le Tour se gagnera sûrement en montagne, il pourra également se perdre sur les pavés ou encore sur des coups de bordure avec de nombreuses étapes le long des côtes de la Manche souvent exposées au vent.

Formule Un : Sebastian Vettel pour relancer Ferrari

Sebastian Vettel

Sébastian Vettel sera l’attraction du début de saison de Formule Un, notamment du premier Grand Prix qui se déroulera à Melbourne le 15 mars prochain. Son transfert de l’écurie Red Bull à Ferrari a été l’événement de la trêve. Le pilote allemand quadruple champion du monde ( 2010, 2011 , 2012, 2013) aura l’occasion de retrouver de sa superbe avec ce transfert. En effet, la saison 2014 a été mauvaise pour lui. Il s’est retrouvé dans l’ombre de son coéquipier Daniele Ricciardo et n’a pas remporté la moindre course. Surnommé « Baby Schumi », il marche désormais dans les traces de son idole en arrivant au même âge, 27 ans, au sein de la Scuderia. Réputé plus sensible que le « Baron Rouge », Vettel supportera t-il la pression qui promet d’être énorme d’autant que Ferrari n’a plus remporté le championnat du monde depuis 2008 ?

La question mérite d’être posée. Une chose est sûre, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, les pilotes Mercedes et grands favoris, espèrent que la série sans victoire va se prolonger pour la Scuderia.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s