L’Espagne et Cristiano Ronaldo se quittent dos à dos (3-3)

Emmené par un Cristiano Ronaldo en forme exceptionnelle, le Portugal est parvenu à décrocher le match nul face à une très belle équipe espagnole au terme du plus beau match de ce début de Coupe du monde. 

DfwYBnmWkAE0bR4

Tout le monde attendait cette affiche entre l’Espagne et le Portugal, peu de monde a dû être déçu. A la suite d’un match intense, spectaculaire et parsemé de multiples rebondissements, l’Espagne et le Portugal se sont séparés sur le score nul de 3-3.

Après une semaine particulièrement agitée, marquée par le départ de son sélectionneur , l’Espagne connaissait un nouveau coup dur dès le début de la rencontre. Cristiano Ronaldo provoquait et transformait un penalty en prenant De Gea à contre pied (4e). Une avance provisoire puisque la Roja égalisait par Diego Costa qui se jouait de la défense portugaise avant de tromper Rui Patricio (24e).

Un but qui permettait à l’Espagne de prendre le jeu à son compte à l’image de cette frappe tonitruante d’Isco sur la barre. C’est pourtant CR7 qui profitait d’une grossière erreur de De Gea pour redonner l’avantage à la Seleção juste avant la mi-temps (44e, 2-1).

L’Espagne fait plier le Portugal mais Ronaldo ne rompt pas 

La domination espagnole repartait de plus belle au retour des vestiaires. L’équipe de Hierro continuait de monopoliser la balle et était de moins en moins inquiétée par les contres portugais.

Diego Costa en profitait pour inscrire son doublé en reprenant à bout portant une remise de Busquets (55e, 2-2) avant que l’Espagne ne prenne pour la première fois l’avantage trois minutes plus tard. Coupable d’une faute sur le penalty portugais, Nacho se rattrapait de la plus belle des manières en réalisant une jolie demi-volée imparable pour Rui Patricio (58e, 3-2).

Inférieur collectivement dans ce match, le Portugal allait s’en remettre à son messie pour décrocher le nul. Cristiano Ronaldo obtenait un coup franc à 25 mètres, remontait son short, prenait son élan et trouvait la lucarne d’un De Gea impuissant (88e, 3-3).

Dos à dos ce soir, les deux équipes peuvent malgré tout être fières du spectacle qu’elles ont proposé et devraient pouvoir décrocher leur qualification en jouant de la sorte. Une chose semble sûre avec ce match : la Coupe du monde 2018 est bel et bien lancée.

 » charset= »utf-8″></script>

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s